News

L'année électorale semble profiter aux producteurs de noix de cajou en Côte d'Ivoire
07.02.2020

L'année électorale semble profiter aux producteurs de noix de cajou en Côte d'Ivoire

La campagne 2020 de commercialisation des noix de cajou en Côte d'Ivoire ouvre aujourd'hui, a-t-il été décidé hier en Conseil des ministres. Le prix minimum obligatoire d'achat bord champ est augmenté de 25 francs le kilo, le portant à FCFA 400 pour la campagne 2020.

Parallèlement, le gouvernement resserre le contrôle aux frontières afin d'éviter "la fuite des noix de cajou par les frontières terrestres". A cette fin, le Conseil du Coton et de l’Anacarde est autorisé "à prendre des mesures de lutte contre les exportations frauduleuses, allant jusqu’à la saisie et à la vente immédiate des produits saisis" et le ministère de la Justice doit mettre en œuvre "des procédures d’urgence" pour sanctionner "la commercialisation et l’exportation illicites".

En lire plus: L'année électorale semble profiter aux producteurs de noix de cajou en Côte d'Ivoire (par COMMODAFRICA)